Santé

Le service de santé de l’établissement n’est ouvert qu’en période scolaire. Il se compose comme suit :

  • Une infirmière Catherine Brocart                   
    L’infirmerie est ouverte :
    > Lundi, de 9h à 17h30
    Mardi de 8h à 17h30
    > Mercredi de 8h à 12h30
    Jeudi de 8h à 17h30
    > Vendredi de 8h à 15h50
    Tél 01 41 46 15 10
    courriel 
  • Un médecin scolaire à temps partiel, le docteur François Henry (présent en général à la récréation de 10h25)

  • Une psychologue Maguelone Leprince
    Elle reçoit surtout sur rendez-vous qui peuvent être pris directement auprès d’elle ou via l’infirmière
    Tél 01 41 46 15 08
    Courriel 

Suivi médical

Les élèves mineurs ne sont pas autorisés à avoir des médicaments sur eux, sauf trousse d’urgence (asthme, diabète).
Si votre enfant doit prendre un traitement ponctuel à l’école, merci de prévenir l’infirmerie et de donner à l’infirmière les médicaments nécessaires avec obligatoirement une copie de l’ordonnance.
Si votre enfant doit avoir un traitement régulier, merci de prendre contact avec l’infirmière pour organiser la mise en place d’un PAI (projet d’accueil individualisé) qui sera rempli par votre médecin.
N’hésitez pas à nous informer de tout problème concernant votre enfant.

Enfant malade

Le service de santé scolaire ne peut remplacer un médecin traitant. Un élève souffrant doit consulter son propre généraliste. S’il arrive malade à l’établissement, il lui faudra retourner voir son médecin traitant. Ce n’est donc pas du tout confortable pour un enfant et peu respectueux pour le service de santé d’envoyer un enfant malade à l’école.

Suivi psychologique

La psychologue scolaire peut aider une famille à chercher des solutions pour un enfant et recevoir celui-ci à plusieurs reprises. En revanche, elle ne peut prendre en charge un suivi thérapeutique régulier. Elle saura néanmoins conseiller utilement parents et enfant pour trouver un thérapeute.

Dispense

Un médecin traitant peut demander sur des périodes courtes la suspension d’une ou plusieurs activités sportives. L’élève se présente alors à son professeur d’EPS qui lui confiera d’autres tâches dans son cours ou, si ce n’est pas possible, le conduira à l’étude. En aucun cas le médecin traitant ne peut dispenser définitivement ou pour une longue période un élève de cours d’EPS. Seul le médecin du Rectorat y est autorisé. Sans le visa de celui-ci qui délivrera une dispense officielle, les épreuves d’EPS qui sont évaluées en contrôle continu pour le Brevet comme le CAP et le Baccalauréat, se solderont automatiquement par une note de zéro, ce qui peut avoir de lourdes conséquences pour certains élèves, voire les faire échouer à l’examen.